Artiste résident Sonam Sherpa

sonam

Le monastère Nalanda est véritablement privilégié d'avoir un artiste résident depuis 2008. Malgré son jeune âge (né en 1983), Sonam est un artiste reconnu comme très talentueux.

Né à Hile Bagpaile, un petit village de l'Est du Népal, Sonam avait déjà, dès son plus jeune âge, des prédispositions pour le dessin et la peinture. C'est pourquoi son frère aîné l'a encouragé à s'inscrire à l'école d'art Tsering de Katmandou, fondée par Dilgo Khyentse Rinpoché, l'un des enseignants de Sa Sainteté Le Dalai Lama. Sonam y a alors étudié, pendant six années, la peinture des thangkas selon la lignée de Konchog Lhadrepa, le maître-peintre et détenteur exceptionnel de la tradition de Karma Gadri, réputée pour la beauté de ses vastes paysages associés à une attention très poussée aux détails des divinités dans le respect des textes.

Après avoir obtenu son diplôme en 2004, Sonam a commencé à travailler pour des monastères au Népal et en Inde et a démarré un atelier de thangkas avec un ami. En 2007, ils rencontrent vénérable Tendar, alors directeur de Nalanda à l'époque, qui les invite à venir au monastère pour travailler dans la nouvelle Gompa sur le grand Bouddha et les 1000 petits Bouddhas du mur du fond. Mais après deux mois de travail, ils décident de partir pour la Hollande.

Cinq mois plus tard, en 2008, Sonam revient et décide de rester pour finir le travail de la nouvelle Gompa. Il travaille sur les détails du Bouddha principal et ouvre les yeux de plus de 600 petits Bouddhas en cinq mois. Il effectue également d'autres travaux de peinture sur les décorations de l'autel ainsi qu'en dehors de la Gompa. Ce travail incroyable a pris deux ans pour être achevé juste avant la visite de Lama Zopa Rinpoché en 2009.

La visite de Lama Zopa Rinpoché est un tournant dans la vie de Sonam car Rinpoché (qui a lui-même suivi des cours de peinture de thangkas) a été très impressionné par la qualité du travail de Sonam et lui a donc commandé plusieurs thangkas et logotypes pour les centres FPMT dont celui du Projet Maitreya. "La reconnaissance de Rinpoché pour mon travail est l'une des raisons pour lesquelles je suis toujours ici. A un moment, j'ai cru que mon travail était fini et puis Rinpoché m'a demandé de peindre des thangkas pour Nalanda".

sonam work

Ces thangkas représentent les trois protecteurs du Lamrim : Vaishravana, une déité assise sur un lion des neiges, qui se trouve maintenant dans la Gompa à l'entrée sur le mur de gauche, Mahakala blanc qui est également achevé et Kalarupa que Sonam espère finir prochainement.

Maintenant, Sonam est principalement concentré à peindre les statues originales des 16 Arhats, sculptées par Jonathan Partridge, et il prévoit aussi de peindre les copies qui seront réalisées pour les autres centres de la FPMT.

Sonam a toujours été très heureux de pouvoir répondre aux demandes de Lama Zopa Rinpoché et d'être utile au monastère. Aujourd'hui, Sonam est bien installé en France et il est l'heureux papa d'une petite fille depuis le début 2016.

FaLang translation system by Faboba