Vous songez à devenir moine ou nonne dans la Tradition Tibétaine Guéloukpa ?

Pour ceux qui envisagent l'ordination, le Monastère de Nalanda offre la possibilité de rester gratuitement en échange d'un travail bénévole ou, alternativement de suivre une retraite.

Dans cette optique, il est bon que les aspirants moines visitent le monastère et rencontrent la communauté. Pour ceux qui ont décidé de prendre l'ordination dans un futur proche, nous offrons un arrangement financier particulier afin qu'ils puissent vivre ici pendant quelque temps en tant qu'aspirant moine et faire partie de la communauté. Comme dans notre tradition, devenir moine est un choix pris pour le reste de la vie, il est important de bien se préparer à cet engagement. Sur ces pages vous trouverez des conseils sur la préparation à l'ordination, des histoires inspirantes et vous pourrez découvrir plus au sujet de la motivation que vous devez idéalement avoir ainsi que les avantages de l'ordination. Vous trouverez également plus loin des suggestions de lecture.

L'Institut Mahayana International (IMI)

L'IMI a développé des ressources considérables pour l'ordination.

Lama Zopa Rinpoché met l'accent sur la considération primordiale dans toute demande d'ordination, qui est la relation de l'élève avec le maître. La relation élève-maître n'est pas seulement importante pour déterminer l'aptitude du candidat à l'ordination au moment de la demande, mais aussi quand l'étudiant intègre la communauté monastique après la prise de vœux.

"Parce que pour un moine, le principal objectif est de suivre la formation et d'étudier les enseignements, de s'engager dans l'étude, il est toujours bon de s'appuyer sur des bénévoles pour nous aider avec les nombreuses tâches physiques qui doivent être faites ici dans le monastère. Ainsi, il serait bon de continuer à inviter les bénévoles  à rester ici pour nous aider avec tout ce travail, et ce faisant, nous offrons également l'occasion aux bénévoles d'accumuler beaucoup de mérites. Donc, amener ces condition pour les bénévoles, les laïcs, est aussi une activité qui profite aux autres. Ces moines qui sont capables de s'engager dans une étude sérieuse devraient mettre beaucoup d'efforts dans leurs études afin de faire ce travail incroyable et accomplir des études intensives. S'il y a des moines qui n'ont pas la capacité ou le désir d'étudier et le sentiment qu'ils préféreraient plutôt travailler dans le monastère, ils devraient suivre ce souhait et se dédier complètement au service du monastère et cela de manière excellente. Ainsi, un moine qui s'engage dans l'étude ou au service du monastère fait quelque chose de très intense et méritoire".
Guéshé Jamphel (23 décembre 2006)

Alors que le maître a la responsabilité de décider de l'aptitude de l'étudiant demandant l'ordination, la décision de prendre l'ordination est faite par l'étudiant lui-même.
Avant de demander l'ordination, il est convenu que l'étudiant doit :

  • Avoir une base sérieuse dans le Lamrim (Étapes sur la Voie graduées vers l'Éveil).
  • Avoir une relation bien établie avec un Maître spirituel.
  • Avoir cultivé une compréhension du renoncement en s'engageant dans une vie monastique.
  • Avoir développé le désir de consacrer sa vie au service et à la pratique dans le cadre d'une communauté monastique.

Les étudiants qui envisagent l'ordination doivent également :

  • Avoir pris refuge dans le Bouddhisme depuis au moins trois ans.
  • Avoir vécu dans les vœux laïcs depuis au moins trois ans.
  • Ne pas être un praticien de Shougden.
  • Avoir au minimum 16 ans et au maximum 59 ans.
  • Idéalement, avoir l'autorisation de leur famille.
  • Être libre de toute relation qui pourrait les entraver; s'ils sont mariés, les candidats doivent avoir l'autorisation de leur partenaire et vivre séparément.
  • Être libre de toute obligation financière encombrante.
  • Ne pas retourner à leur situation de travail ordinaire; il est permis de travailler dans un centre du Dharma.
  • Avoir l'ordination de getsul depuis au moins trois ans s'ils demandent l'ordination gelong.

Avant de demander l'ordination, l'étudiant est invité à discuter de sa motivation avec un membre aîné de la Sangha, IMI ou SPC, afin de faciliter le processus et d'obtenir des conseils.

FaLang translation system by Faboba