Index de l'article

La composante Attitude et Comportement

Pour faciliter l'aspect formatif essentiel du programme, Lama Zopa Rinpoché a mis au point une évaluation sur trois niveaux de la composante attitude et comportement : une auto-évaluation quotidienne, les critères requis de patience et un niveau de comportement éthique acceptable évalué par le personnel du Masters Program.

"Il est important d'implémenter une évaluation de la conduite éthique; le comportement moral est fondamental. S'il est clair qu'ils utilisent les enseignements pour subjuguer leur esprit et se conduisent avec bonté, cela touchera le coeur de leurs étudiants et leurs enseignements seront plus efficaces. Il ne s'agit pas d'étudier pour produire de la connaissance mais pour subjuguer l'esprit."

Lama Zopa Rinpoché - Sommet des Guéshés, Avril 2001.

1. Auto-évaluation Quotidienne

Pendant le premier Masters Program, grâce à l'apport détaillé de Lama Zopa Rinpoché et aux commentaires provenant des étudiants et du personnel, il a été consenti qu'une fiche d'auto-évaluation serait une méthode efficace pour suivre sa pratique de conduite éthique, de patience et d'attitude. La fiche fournit le moyen de noter les cas où l'on garde et transgresse les cinq voeux laïcs, les occurrences de paroles blessantes et de colère, et les actions faites avec ou à l'encontre de l'intention d'aider autrui. Elle est conçue de façon à devenir partie intégrante de la pratique quotidienne de purification. 

En gardant un tel journal, les étudiants ont remarqué qu'ils deviennent plus conscients de ces éléments, notamment dans leur pratique de la vie quotidienne. L'auto-évaluation fonctionne comme un outil pour développer la pratique et comme encouragement à devenir plus conscients des améliorations et des écarts de conduite.

La fiche est donc conçue pour être un outil de pratique personnel, à garder en privé et à utiliser et mettre en pratique comme il convient pour chaque étudiant.

2. Critères Requis de Patience

Alors que la fiche d'auto-évaluation reste un outil de pratique personnel, les étudiants doivent rendre un compte-rendu mensuel de tous les cas de colère afin d'encourager le développement de leur pratique de la patience dont Lama Zopa Rinpoché a parlé comme étant un prérequis pour obtenir le diplôme du Masters Program. 

"....durant le mois, combien de fois se met-on en colère ? - et cela ne veut pas seulement dire contrarié, mais ressentir de la haine, de la malveillance envers quelqu'un - écrivez-le. En l'écrivant, cela devient une partie de votre travail, cela vous fait prendre conscience. Il y a toujours la pensée "je dois faire attention". Cela vous rend plus conscient et vous fait vous mettre en colère moins souvent et vous persuade de penser aux méditations, à ce qui doit être mis en pratique. Pour être sûr que vous vous préparez."

Lama Zopa Rinpoché - S'adressant aux étudiants du MP à Padoue, Italie, Mai 2001.


"A quel point on est capable de pratiquer la patience fait partie de l'évaluation, la section de conduite. L'idée derrière cela est pendant que vous étudiez ces textes, en même temps vous domptez votre esprit contre la colère, l'ennemi et pratiquez la patience afin de triompher. Cette circonstance nous fait pratiquer. Nous écoutons tellement d'enseignements mais si nous ne pratiquons toujours pas la patience, la transformation de nos pensées et le Lamrim, nous nous mettons en colère et nous détruisons nos mérites."

Lama Zopa Rinpoché - Conseils aux étudiants du Masters Program, ILTK, Septembre 2004.

La réussite des critères requis de patience est nécessaire pour réussir un sujet d'étude.

3. Comportement

Le comportement est aussi évalué de façon générale en rapport à un niveau de conduite éthique acceptable. Cela est jugé par le personnel du Masters Program.

FaLang translation system by Faboba