geshe gyaltsen

Guéshé Jamphel Gyaltsen est né en 1968 dans un petit village dans la région de Tsawa du Kham, qui fait partie de la Région Autonome du Tibet. Alors qu'il était âgé de seize ans, il devint moine dans un petit monastère local où il n'y avait aucun programme d'études et où seulement des rituels étaient effectués. Il est allé à un plus grand monastère à Chamdo où il a pu commencer ses études en philosophie Bouddhiste. En 1989, il a essayé de s'échapper vers l'Inde, mais il a été capturé à la frontière du Népal et ramené à Lhassa. Deux mois plus tard, il essaya de nouveau et réussit à arriver en toute sécurité en Inde. Il a participé à l'Initiation de Kalachakra à Varanasi et a eu une audience avec Sa Sainteté le Dalaï Lama.

Vénérable Jamphel Gyaltsen a déménagé au Monastère de Sera en Inde du Sud, où il a continué ses études en philosophie Bouddhiste. Il obtint son diplôme de guéshé lharampa (le diplôme de plus haut niveau) en 2008, puis il étudie au Collège tantrique Gyurmé pendant un an. Il revint à Sera pour enseigner les premiers thèmes philosophiques au jeunes moines qui ont entre six et dix ans. Il a fait cela pendant deux ans et il a aussi servi en tant que disciplinaire à sa Khamtsen (maison de groupe), Tsawa Khamtsen, pendant un an.

En 2009, Vénérable Jamphel Gyaltsen a été invité par Kyabjé Lama Zopa Rinpoché à un Centre de la FPMT au Mexique, mais comme il avait d'autres engagements, il a choisi de ne pas accepter l'offre. Puis, en 2012, il a accepté la demande de Rinpoché pour enseigner le Péba (programme d'études bouddhiques avancé) au Monastère Nalanda. En raison d'obstacles bureaucratiques, il n'a pu commencer à y enseigner qu'au début de 2014. En attendant ses papiers d'identité (carte jaune et visa), il a eu sa première expérience dans l'enseignement aux occidentaux au Root Institut à Bodhgaya en Inde.

Expliquant son attitude envers l'enseignement du Dharma, Guéshé-la dit : « Tous les enseignements que je donne, je les ai reçus des plus grands lamas. Je m'assure toujours d'en avoir une compréhension personnelle et de vérifier si je suis vraiment d'accord avec eux. Je veux que ces enseignements soient authentiques. Quand j'ai la conviction que c'est correct, du pure Dharma, je les enseigne directement à partir de mon cœur. L'essence du Dharma est de transformer l'esprit. Je m'assure que j'enseigne seulement les instructions utiles qui seront appliquées pour former et transformer l'esprit. Si j'ai l'impression que quelque chose pourrait créer des problèmes ou des obstacles aux gens, j'évite cet enseignement.

La tâche la plus importante pour moi est de faire que les personnes apprécient les enseignements. C'est ma principale force motrice. Plus je vois de personnes s'intéresser à l'enseignement et s'en réjouir, plus j'ai envie d'en donner. Ensuite, ce n'est pas un gros problème si le sujet est difficile. S'il y a l'intérêt, les personnes vont au-delà des obstacles. Il n'y a rien qui ne puisse être appris avec un peu d'effort. Quand je vois que les personnes sont vraiment intéressées à écouter et à pratiquer le Dharma, c'est la meilleure motivation pour moi. »

Guéshé Gyaltsen est connu à Sera Jey et au Monastère Nalanda, comme quelqu'un de très humble et de très érudit. Les étudiants de Nalanda apprécient son style d'enseignement clair et fluide.

FaLang translation system by Faboba