Index de l'article

En 1983, âgé de 22 ans, Guéshé Jamphel et cinq de ses amis s'enfuirent par la frontière Tibéto-Népalaise, malgré des conditions montagneuses glaciales et un minimum  de provisions. Son but principal était d’obtenir une audience avec Sa Sainteté le Dalaï Lama, afin de recevoir ses conseils.

Pour atteindre la frontière Népalaise, il fallut  près de deux mois  de voyage, et de là il se dirigea vers Dharamsala, dans le Nord de l’Inde, où Sa Sainteté a élu domicile.

Abbot Geshe Lobsang Jamphel

Peu de temps après, Guéshé-la s’en alla au Monastère de Sera dans le Sud de l’Inde, qui est un des trois grands monastères, et s’inscrit au Tsethang Khangtsen, avec Gen Kyopon-la comme enseignant résident. Guéshé-la suivit toutes les règles du monastère et étudia des sujets collectés*, ainsi que d’autres sujets pertinents, pendant trois années avec des maîtres tels que Dhenma Khensur Ngawang Lekden et Tehor Guéshé Pema Gyaltsen. Il poursuivi avec l’étude du texte racine Abhisamayalamkara, ainsi que des commentaires Indien et Tibétain, incluant les commentaires de Jetsün Chökyi Gyaltsen tels que « Une Vue Générale d’Abhisamayalamkara », « La Conclusion d’Abhisamayalamkara », et « Le Commentaire d’Abhisamayalamkara ».

Guéshé-la mémorisa le texte racine et les commentaires, et étudia de près la vue Cittamatrine grossière et subtile, et lors de sa deuxième année d’étude d’Abhisamayalamkara, on lui décerna la première place à Rikchung (compétition de débats), et par la suite, il étudia Abhisamayalamkara pendant six autres années.

Abbot Geshe Lobsang Jamphel

En suivant deux autres maîtres spirituels sur une période de trois ans (Tsangpa Gyume Khensur Lobsang Tenzin et Tehor Gyume Khensur Lobsang Delek), Guéshé-la mémorisa le texte racine du Madhyamika et étudia « Une Vue générale du Madhyamika » de Jetsün Chökyi Gyaltsen, ainsi que les commentaires de Je Tsongkhapa et de ses deux principaux disciples, en particulier « Le Miroir Reflétant Clairement les Vues du Madhyamika ». Par l’étude et l’analyse continuelles des écritures du Madhyamika, il devint un des étudiants les plus brillants de sa classe.

Lorsqu’il était dans la classe du Vinaya, Guéshé-la étudiait et analysait les commentaires « Les Rayons du Soleil » et « La Précieuse Guirlande du Vinaya », et il mémorisa le texte « La Claire Signification de la Lumière » de Jadel Guéshé Kelsang Namgyal. Jusqu’à l’obtention officielle de son diplôme de Guéshé, il récita alternativement ce texte et le texte racine d’Abhidharmakosa.

FaLang translation system by Faboba