Le Héros solitaire Yamantaka

Sep - Déc 2023

Commentaires et retraite à temps plein avec Guéshé Gyaltsèn au Monastère Nalanda

Residential & Online

À propos de l'enseignant

Guéshé Gyaltsèn

Guéshé Gyaltsèn est né au Tibet en 1968, dans un village nommé Dzogang, situé dans la région de Tsawa de la province de Kham. À l'âge de 16 ans, il a reçu l'ordination de rabjung dans le monastère de Sang Ngak Chö Khor Ling. A 19 ans, il se rendit à Lhassa et reçut l'ordination getsül de Guéshé Gyaltsen Shakya de Sera Jé. Il retourna ensuite au Kham, où il commença l'étude de la philosophie au monastère de Chamdo Jampa Ling.

 

Souhaitant poursuivre ses études et rencontrer Sa Sainteté le Dalaï Lama, Geshe Gyaltsen s'est échappé du Tibet en traversant la chaîne de montagnes de l'Himalaya et a atteint l'Inde en 1990, à l'âge de 22 ans. Il s'est ensuite inscrit au monastère de Sera Jé et est devenu membre du collège Tsawa.

 

En 2007, après 17 ans d'études intensives, il obtient la qualification de Guéshé Lharampa, le plus haut degré du système traditionnel d’éducation monastique tibétain. Il s'est ensuite spécialisé dans le tantra au monastère de Gyümed. Après avoir servi pendant deux ans en tant que professeur de philosophie à l'école Séra Je, il est devenu directeur du collège de Tsawa pendant un an.

 

Après un certain temps passé en retraite, Guéshé-la devint professeur résident du Root Institute à Bodh Gaya, et a finalement été demandé par Lama Zopa Rinpoché devenir l'enseignant résidentiel du PEBA au monastère Nalanda où il enseigne depuis 2014.

 

"En ce qui concerne la destruction de l'ignorance, Mañjuśrī est suprême dans l'octroi de la sagesse. En ce qui concerne la destruction du seigneur de la mort, Vajrabhairava est merveilleux. Par conséquent, ayant vu que cette voie qui pratique le Mañjuśrī appaisé et courroucé est la merveilleuse entrée pour les disciples intelligents, je prends plaisir à accomplir cette méthode.

Lama Tsongkapa

Yamāntaka ou Vajrabhairava est considéré comme la manifestation courroucée de Mañjuśrī, le Bouddha de la sagesse et était la pratique de déité personnelle de Tsongkhapa. Après une pratique intensive, Tsongkhapa a reçu des enseignements directs de Mañjuśrī lui permettant de comprendre pleinement la philosophie de la voie médiane du Bouddha. Tsongkhapa a institué Vajrabhairava comme principale pratique de méditation de yidam Gelugpa et à ce jour, elle est considérée comme l'une des pratiques yidam les plus importantes, tant pour les pratiquants monastiques que laïcs.

La pratique du héros solitaire Yamāntaka est une méthode particulièrement puissante par laquelle l'énergie négative, généralement exprimée sous forme de colère ou de haine, est habilement transformée en voie spirituelle comme un moyen de détruire l'égoïsme, l'ignorance et les afflictions qui nous empêchent de développer la Bodhicitta et d'atteindre l'Éveil.

Lharampa Guéshé Gyaltsen a aimablement accepté de fournir un commentaire détaillé sur la façon de pratiquer la sādhana du héros solitaire Yamāntaka et de diriger une retraite à la fin du commentaire. Guéshé Gyaltsèn enseigne à Nalanda depuis 2014 et est largement admiré par les étudiants pour ses explications profondes et claires ainsi que pour son attitude inspirante.

Pour assister au cours et à la retraite, il est nécessaire d'avoir une initiation complète à la pratique du Yoga Tantra Supérieur de Yamāntaka !

Inscription bientôt disponible !

Si vous souhaitez vous inscrire au Commentaire et/ou à la retraite, veuillez envoyer un e-mail à mp@nalanda-monastery.eu

fr_FRFR

➡️ Friends of Nalanda (Netherlands) – tax deductible donations.