Index de l'article

Le programme résidentiel à plein-temps au Monastère Nalanda comprend sept années d'étude et douze mois de retraite. Des quizz toutes les deux semaines, des examens écrits tous les trois mois, des cours de révision, des méditations et des discussions soutiennent les enseignements quotidiens.

Les critères de certification intègrent des éléments académiques, de méditation, de comportement et de bénévolat, ainsi qu'un minimum de participation aux différentes parties du programme.

Il y a cinq composantes principales :

La composante Académique
Enseignements quotidiens et cours de révision, quizz et examens, une période de trois mois de révision en fin d'études puis l'examen final.

La composante  Méditation
Méditations quotidiennes et retraites.

La composante  Attitude et Comportement
Auto-évaluations quotidiennes, critères de patience requis et conduite éthique.

La composante Bénévolat
Contribution à un minimum de cinq heures par semaine sous la forme de diverses tâches qui apportent de l'aide au monastère, à la communauté et au programme. 

La composante Formation
Guider les discussions et les méditations, faire des présentations, préparer le matériel de cours et les groupes de discussions, participer aux cours de formation de la FPMT.


La composante Académique

1. Enseignements

Les enseignements sont donnés par Guéshé Losang Jamphel, abbé du monastère Nalanda. Les enseignements ont lieu quatre jours par semaine de 9h30 à 12h30. Guéshé-la enseigne en Tibétain avec traduction vers l'anglais.

2. Classes de révision

Les classes de révision sont données quatre jours par semaine de 14h30 à 16h30, le mercredi après-midi étant réservé à l'étude personnelle. Les cours sont composés de révisions, de groupes de discussion, de quizz en classe et de présentations.

tibetan-text-2Pendant la première heure, l'assistant-enseignant présente une révision des enseignements et la deuxième heure est destinée aux groupes de discussion. Des présentations ont lieu tous les quinze jours le vendredi en alternance avec les quizz en classe. 

3. Examens

L'année académique comprend trois semestres avec un examen écrit à la fin de chacun d'eux. Cet examen couvre tout ce qui a été enseigné lors du semestre. Les examens sont notés. L'obtention du sujet d'étude requiert une note minimum de 50/100 pour chacun des examens du sujet d'étude en question.

4. Révision de trois mois et examen final

En accord avec les souhaits de Lama Zopa Rinpoché, il y a une période de révision avant l'examen final lorsque tous les sujets d'étude sont terminés. Rinpoché a exprimé à quel point une révision générale pour tous les participants est essentielle. Grâce à la familiarisation, le sens des sujets étudiés devient plus clair. La révision et les dissertations de l'examen final abordent les sujets d'un point de vue pratique, visant à l'intégration et à la mise en pratique de ce qui a été étudié. 

5. Les Cinq Traités Étudiés

Les étudiants étudient ces cinq traités qui constituent le coeur du programme du Masters Program :

  • ORNEMENT DES CLAIRES RÉALISATIONS (ABHISAMAYALAMKARA)
    Nous étudions en détail les claires réalisations obtenues sur les voies spirituelles des auditeurs, des réalisateurs solitaires et des bodhisattvas ainsi que les sujets bouddhistes fondamentaux tels que la bodhicitta, les Trois Joyaux, les Deux Vérités, les Quatre Nobles Vérités et le Corps de Vérité (Dharmakaya).
  • SUPPLEMENT À "LA VOIE DU MILIEU" (MADHYAMAKAVATARA)
    Ce texte contient une présentation complète des dix perfections, en particulier de la perfection de la sagesse, ainsi que des présentations de la réalité selon les écoles philosophiques bouddhistes et non-bouddhistes.
  • TRÉSOR DE CONNAISSANCE VALIDE (ABHIDHARMAKOSHA) et COMMENTAIRE SUR LA COGNITION VALIDE (PRAMANAVARTTIKA)
    Les enseignements sur la Cognition Valide sont centrés sur l'inférence logique et l'établissement d'un autorité valide, alors que les enseignements sur le Trésor se concentrent principalement sur les chapitres présentant les actions (karma) et les émotions perturbatrices.
  • TERRES ET CHEMINS DU MANTRA SECRET
    Il est présenté une vision d'ensemble des quatre catégories de tantra et en particulier les terres et les chemins spirituels du plus haut tantra-yoga. 
  • LES DEUX STADES DU TANTRA DE GOUHYASAMADJA  
    Il s'agit d'une analyse approfondie des stades de génération et d'accomplissement du plus haut tantra-yoga, basé sur le tantra de Gouhyasamadja.


Cliquez-ici pour une explication plus détaillée des cinq sujets d'étude


La composante Méditation

1. Méditations Quotidiennes

Les méditations quotidiennes sont une part obligatoire du programme et sont importantes pour que les étudiants restent connectés, inspirés et puissent intégrer les enseignements. Elles sont une préparation nécessaire pour de plus longues retraites et permettent aux étudiants de compléter les critères de retraite requis. Chaque année académique, les étudiants méditent l'un des sujets du Lamrim sur un cycle entier et les étudiants guident les méditations à tour de rôle.

"Pendant le programme, est-ce que les étudiants méditent sur le Lamrim ? Les méditations doivent principalement être sur le Lamrim. Encouragez-les à développer l'habitude de méditer sur le Lamrim pendant le programme... ensuite il y a un an de retraite, ainsi les étudiants seront préparés aux méditations du Lamrim. Il est bien d'avancer de façon graduelle à travers le Lamrim, de la dévotion au maître jusqu'à la vacuité... quant au sujet sur le calme mental, revoyez juste les grandes lignes sans faire le véritable calme mental. Sinon faites de la méditation d'analyse en partant de la dévotion au maître jusqu'à la vacuité. Quarante minutes, ce serait formidable."

Lama Zopa Rinpoché - Interview avec Vén. Joan Nicell, Octobre 2000.

A la fin de chaque méditation, cinq minutes seront utilisées pour que les étudiants écrivent un bref compte-rendu de leur méditation. Garder un journal de méditation est un moyen pour les étudiants de suivre de près la façon dont progresse leur compréhension des techniques de méditation. Ce journal sert également de base au test annuel écrit démontrant le niveau de compréhension de l'étudiant sur les sujets de méditation abordés. Ce test est remis à l'assistant-enseignant et sert de point de départ pour un entretien privé dont la fonction est d'évaluer les domaines dans lesquels conseils et assistance sont nécessaires pour améliorer la pratique de l'étudiant. Le test écrit et l'entretien font tous deux partie de la composante méditation. 

2. Retraites Requises

"Il y a eu des discussions au sujet de l'année de retraite de méditation sur le Lamrim pendant ou après le Masters Program. Un an de retraite donne aux étudiants beaucoup de sagesse, cela est vraiment utile, parce que de cette façon ils peuvent immédiatement la mettre en pratique. Cela leur donne aussi de la satisfaction car, après avoir étudié, ils ont l'occasion de méditer. Cela leur donne plus de satisfaction dans la vie. Ensuite quand ils vont enseigner ils sont heureux. Ils ont beaucoup plus à offrir après cette expérience."

Lama Zopa Rinpoché - Interview avec Vén. Joan Nicell, Octobre 2000.

"Dès maintenant, la retraite d'un an fait partie intégrante du programme de tous les Masters Program."

Lama Zopa Rinpoché - Interview avec Merry Colony, IOF, Taos, Octobre 2003.

MaitreyaLes retraites de trois mois pendant le programme permettent de préparer les étudiants pour la retraite finale, d'avoir l'expérience de la retraite pour qu'ils puissent organiser, structurer et mener leur retraite prolongée en solitaire de façon responsable et positive. Lama Zopa Rinpoché a souvent donné des conseils détaillés sur la nécessité et les bienfaits d'un an de retraite pour compléter le Masters Program et a aussi expliqué comment entreprendre la retraite. Les méditations sur le Lamrim forment le noyau de la retraite mais les pratiques préliminaires et la pratique quotidienne d'une sadhana sont aussi recommandées.

Les étudiants sont assistés dans l'organisation de leur retraite finale. Les instructions de retraite de Lama Zopa Rinpoché et les supports matériels sont aussi disponibles.


La composante Attitude et Comportement

Pour faciliter l'aspect formatif essentiel du programme, Lama Zopa Rinpoché a mis au point une évaluation sur trois niveaux de la composante attitude et comportement : une auto-évaluation quotidienne, les critères requis de patience et un niveau de comportement éthique acceptable évalué par le personnel du Masters Program.

"Il est important d'implémenter une évaluation de la conduite éthique; le comportement moral est fondamental. S'il est clair qu'ils utilisent les enseignements pour subjuguer leur esprit et se conduisent avec bonté, cela touchera le coeur de leurs étudiants et leurs enseignements seront plus efficaces. Il ne s'agit pas d'étudier pour produire de la connaissance mais pour subjuguer l'esprit."

Lama Zopa Rinpoché - Sommet des Guéshés, Avril 2001.

1. Auto-évaluation Quotidienne

Pendant le premier Masters Program, grâce à l'apport détaillé de Lama Zopa Rinpoché et aux commentaires provenant des étudiants et du personnel, il a été consenti qu'une fiche d'auto-évaluation serait une méthode efficace pour suivre sa pratique de conduite éthique, de patience et d'attitude. La fiche fournit le moyen de noter les cas où l'on garde et transgresse les cinq voeux laïcs, les occurrences de paroles blessantes et de colère, et les actions faites avec ou à l'encontre de l'intention d'aider autrui. Elle est conçue de façon à devenir partie intégrante de la pratique quotidienne de purification. 

En gardant un tel journal, les étudiants ont remarqué qu'ils deviennent plus conscients de ces éléments, notamment dans leur pratique de la vie quotidienne. L'auto-évaluation fonctionne comme un outil pour développer la pratique et comme encouragement à devenir plus conscients des améliorations et des écarts de conduite.

La fiche est donc conçue pour être un outil de pratique personnel, à garder en privé et à utiliser et mettre en pratique comme il convient pour chaque étudiant.

2. Critères Requis de Patience

Alors que la fiche d'auto-évaluation reste un outil de pratique personnel, les étudiants doivent rendre un compte-rendu mensuel de tous les cas de colère afin d'encourager le développement de leur pratique de la patience dont Lama Zopa Rinpoché a parlé comme étant un prérequis pour obtenir le diplôme du Masters Program. 

"....durant le mois, combien de fois se met-on en colère ? - et cela ne veut pas seulement dire contrarié, mais ressentir de la haine, de la malveillance envers quelqu'un - écrivez-le. En l'écrivant, cela devient une partie de votre travail, cela vous fait prendre conscience. Il y a toujours la pensée "je dois faire attention". Cela vous rend plus conscient et vous fait vous mettre en colère moins souvent et vous persuade de penser aux méditations, à ce qui doit être mis en pratique. Pour être sûr que vous vous préparez."

Lama Zopa Rinpoché - S'adressant aux étudiants du MP à Padoue, Italie, Mai 2001.


"A quel point on est capable de pratiquer la patience fait partie de l'évaluation, la section de conduite. L'idée derrière cela est pendant que vous étudiez ces textes, en même temps vous domptez votre esprit contre la colère, l'ennemi et pratiquez la patience afin de triompher. Cette circonstance nous fait pratiquer. Nous écoutons tellement d'enseignements mais si nous ne pratiquons toujours pas la patience, la transformation de nos pensées et le Lamrim, nous nous mettons en colère et nous détruisons nos mérites."

Lama Zopa Rinpoché - Conseils aux étudiants du Masters Program, ILTK, Septembre 2004.

La réussite des critères requis de patience est nécessaire pour réussir un sujet d'étude.

3. Comportement

Le comportement est aussi évalué de façon générale en rapport à un niveau de conduite éthique acceptable. Cela est jugé par le personnel du Masters Program.


La composante Bénévolat (karma yoga)

"Du point de vue des occidentaux, le bénévolat ou service social se passe hors du centre. Beaucoup de gens ne pensent pas que travailler dans un centre est du service social. Pendant qu'ils sont au centre, ils pensent, "Je devrais faire du bénévolat à la garderie, à l'orphelinat, dans des maisons de retraites ou quelque chose d'autre." En vérité, travailler dans un centre est le meilleur service social. C'est le bénévolat le plus important, le plus bénéfique pour les êtres sensibles. Quand vous n'avez pas la bonne attitude, vous créez beaucoup de problèmes et la vie au centre devient difficile. Aussi, plutôt que d'y prendre plaisir, travailler dans un centre devient un fardeau. Donc je pense que c'est très important quand vous travaillez dans un centre, d'avoir la même attitude de s'offrir comme vous le feriez dans un orphelinat ou une garderie. L'attitude doit être la même.

Pourquoi est-ce que servir dans un centre du Dharma est plus important ? Tous les autres bénévolats sont très importants et nécessaires mais si les êtres sensibles ne connaissent pas le Dharma et qu'ils n'ont pas l'occasion de pratiquer le Dharma, ils ne peuvent pas se débarrasser des causes de leur souffrance, les émotions perturbatrices et le karma. Aussi, ils souffriront dans le samsara sans arrêt, tel qu'ils souffrent depuis des temps sans commencement. C'est donc le meilleur service pour les êtres sensibles et pour vous-mêmes. C'est le service social le plus profond qui soit."
Lama Zopa Rinpoché - Aptos 2001.

Il est demandé à tous les étudiants de compléter cinq heures par semaine de bénévolat, à moins qu'il n'y ait des circonstances atténuantes. C'est une contribution importante envers le monastère, cela permet le partage des responsabilités afin que tous contribuent à la réussite du programme. C'est une partie intégrante du Masters Program. La participation à la composante bénévolat dans sa totalité est requis pour réussir chaque sujet d'étude.


La composante Formation

Plusieurs éléments de formation viennent compléter les principaux éléments du programme : mener les discussions, apprendre à guider les méditations, organiser et diriger de courtes retraites, donner des présentations, préparer le matériel de cours, préparer les sujets de discussion et autres. Les tâches liées à l'étude sont également des éléments formatifs précieux.


Obtention du Diplôme

Les étudiants qui ont terminé avec succès les cinq sujets d'étude, qui ont participé à la révision de trois mois, qui ont réussi l'examen final et finalisé leur retraite d'un an (c'est à dire ceux qui ont leur carte de réussite signée pour tous les éléments du programme) recevront un diplôme de réussite du Masters Program signé par Lama Zopa Rinpoché et leur enseignant.
Les diplômés du Masters Program sont éligibles en tant qu'enseignants agrées de la FPMT à un niveau avancé et ont un éventail de possibilités pour servir dans divers rôles au sein de la FPMT, comme par exemple en tant que coordinateur du programme, enseignant dans tous les niveaux des programmes de la FPMT, assistant de l'enseignant ou comme tuteur pour le Péba ou le Masters Program, en résidence ou hors des centres ou pour les programmes en ligne.

Page suivante : Les 5 traités étudiés

FaLang translation system by Faboba